Epidermale Groeifactor

Protéines utilisées par le corps comme messagers biologiques responsables d’initier le renouvellement et la réparation cellulaire.
Leur utilisation en cosmétique se traduit par une augmentation significative de la production naturelle de collagène et une réduction visible des rides.

Le facteur de croissance épidermique ou EGF est une protéine naturelle présente dans notre plasma qui contribue à maintenir une structure cutanée saine en favorisant la régénération cellulaire. Il stimule la croissance, la prolifération et la différenciation des cellules épidermiques. Cette protéine naturelle joue un rôle essentiel dans le maintien de la fermeté et de l'élasticité de la peau. Malheureusement, leur concentration a tendance à diminuer avec l'âge.

 

Les EGF sont fréquemment utilisés car ils possèdent une multitude de propriétés : ils stimulent la production de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique ainsi que l'hydratation de la peau, ils éclaircissent les taches brunes, ils réduisent les rides, ils améliorent la circulation sanguine, ils favorisent la cicatrisation... La peau est douce, lisse, lumineuse, régénérée, tonique et rebondie.

Son mode d’action

Lorsque l'activateur cellulaire EGF se lie à son récepteur spécifique de surface cellulaire (EGFR), le récepteur envoie le message par une cascade complexe de signaux au noyau, le centre de contrôle de la cellule. Dans le noyau, le message est traduit en diverses activités cellulaires telles que la production de protéines, l'augmentation de l'activité génétique et la division cellulaire. Les facteurs de croissance de la peau régulent l'expression des matrices extracellulaires (MEC) comme le collagène, l'élastine et la laminine.

En stimulant la production de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique, les EGF favorisent le rajeunissement de la peau. Il réduit les rides d'expression, rend la peau plus ferme et améliore la texture et l'apparence de la peau.

L'EGF stimule également le tissu de granulation, ce qui accélère la cicatrisation des plaies. Il stimule la prolifération des fibroblastes, des kératinocytes et des cellules endothéliales vasculaires qui contribuent à la cicatrisation.

L'EGF réduit la pigmentation et les irrégularités de la peau. Le mécanisme d'action n'est pas encore clair car peu d'études ont été réalisées. Cependant, il a été démontré que l'EGF a un effet anti-mélanogène via la suppression de l'activité de la tyrosinase, la réduction de l'inflammation, son effet antioxydant et la régénération de la barrière épidermique des tissus endommagés. En outre, plusieurs études montrent que l'EGF réduit l'hyperpigmentation ou le mélasme causés par les lasers.

L'EGF a également un effet anti-inflammatoire. Son mode d'action n'est pas encore clair, mais il a été démontré qu'il interfère avec le métabolisme de l'acide arachidonique, un intermédiaire important impliqué dans l'inflammation.

Utilisation

L'EGF est largement utilisé dans les cosmétiques. Les facteurs de croissance se trouvent souvent dans les sérums et les masques, mais aussi dans les crèmes pour le visage et les yeux. Il existe de nombreux facteurs de croissance, dont l'EGF (=Epidermal Growth Factor) est l'un des plus réputés pour une application topique. Cependant, en raison de leur grande taille, les facteurs de croissance ont une faible efficacité de diffusion transdermique. Par conséquent, une bonne formulation est nécessaire pour que les facteurs pénètrent efficacement dans la peau.

Sécurité

L'EGF est adapté à tous les types de peau. Cependant, son utilisation est parfaite pour les peaux fatiguées, sujettes au ternissement, aux rides et au relâchement. De plus, l'EGF est compatible avec tous les produits de votre routine quotidienne de soins de la peau. Cependant, vous devez faire attention à suivre ces conseils d'utilisation. Testez toujours le produit pour voir comment votre peau réagit (même si la niacinamide convient aux peaux sensibles). De plus, il est nécessaire de respecter les doses d'application. Aujourd'hui, après de nombreuses recherches scientifiques indépendantes, aucun effet négatif n'a été signalé ou constaté sur l'utilisation des EGF à des fins cosmétiques. Cependant, comme elles stimulent la multiplication des cellules, les crèmes à base d'EGF sont déconseillées aux personnes souffrant de maladies de la peau sans avis médical.

Recherche

The results of in vitro and clinical studies suggest that cosmetic products containing growth factors, cytokines, matrikines, or matrikine-like peptides can enhance the production of collagen and other ECM molecules and promote skin rejuvenation ».

 

Aldag, Caroline, Diana Nogueira Teixeira, and Phillip S. Leventhal. "Skin rejuvenation using cosmetic products containing growth factors, cytokines, and matrikines: a review of the literature." Clinical, cosmetic and investigational dermatology 9 (2016): 411. Source

Pastore, Saveria, et al. "The epidermal growth factor receptor system in skin repair and inflammation." Journal of Investigative Dermatology 128.6 (2008): 1365-1374. Source

Aldag, Caroline, et al. « Skin Rejuvenation Using Cosmetic Products Containing Growth Factors, Cytokines, and Matrikines: A Review of the Literature ». Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology, vol. 9, 2016, p. 411‑19. Source

Graham Carpenter and Stanley Cohen, “Epidermal Growth Factor”, THE JOURNAL OF BIOLOGICAL CHEMISTRY Vol. 265, No. 14, Issue of May 15, pp. 7709-7712.1990 C 1990 by The American Society for Biochemistry and Molecular Biology Source

« Our results suggest that rhEGF is a potential renewal agent that acts to improve the migration and contraction of aged fibroblasts more efficiently than young fibroblasts under 3D culture conditions; thus, EGF may have valuable regenerative effects on aged skin ».

 

Kim, Daehwan, et al. « Epidermal growth factor improves the migration and contractility of aged fibroblasts cultured on 3D collagen matrices ». International Journal of Molecular Medicine, vol. 35, no 4, avril 2015, p. 1017‑25 Source

« Epidermal growth factors (EGF) are key factors in upregulating fibroblast proliferation and collagen synthesis in the skin – offering a promising future in cosmetic anti-ageing applications. However, their inherent instability and large size require dedicated product engineering for topical treatment ».

 

Eskens, Olivia, and Samiul Amin. "Challenges and effective routes for formulating and delivery of epidermal growth factors in skin care." International Journal of Cosmetic Science 43.2 (2021): 123-130. Source

EGF stimulated granulation tissue with accelerated wound closure and minimization of scars, compared with the group without treatment ».

 

Lee, Ji Hae, et al. "Evaluation of a highly skin permeable low-molecular-weight protamine conjugated epidermal growth factor for novel burn wound healing therapy." Journal of pharmaceutical sciences 102.11 (2013): 4109-4120. Source

« The EGF is effective in the advanced healing of skin wounds, according to the results of multiple investigations in severe cases ».

 

Miller-Kobisher, Blanca, Dubraska V. Suárez-Vega, and Gladys J. Velazco de Maldonado. "Epidermal growth factor in aesthetics and regenerative medicine: Systematic review." Journal of Cutaneous and Aesthetic Surgery 14.2 (2021): 137.Source

« GAIS scores showed an improvement in the melasma in 73.4% of subjects vs 13% improvement for the placebo side ».

 

Lyons, Alexis, Joseph Stoll, and Ronald Moy. "A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Split-Face Study of the Efficacy of Topical Epidermal Growth Factor for the Treatment of Melasma." Journal of Drugs in Dermatology: JDD 17.9 (2018): 970-973. Source

Han, Jisu, et al. "The effect of epidermal growth factor-containing cream on the postinflammatory hyperpigmentation after Laser treatment." 프로그램북 ( 초록집) 64.2 (2012): 360-360. Source


Nos produits contenant cet actif

Sérum anti-âge régénérant
89,00€
Crème de nuit au Rétinol
69,00€