Vitamine E

Antioxydant reconnu pour ses propriétés anti-photoviellissement (causé par le soleil).

La vitamine E (également connue sous le nom de tocophérol ou tocotriénol) est une vitamine liposoluble. Ainsi, contrairement aux vitamines hydrosolubles, elle est soluble dans les graisses, de sorte que l'organisme peut l'assimiler et la garder en réserve. Elle est le principal antioxydant liposoluble de notre peau. Elle possède de nombreuses propriétés : anti-radicalaire, hydratante, anti-inflammatoire, anti-oxydante, apaisante, cicatrisante (aide à réparer et à améliorer l'apparence des tissus endommagés)... C'est aussi un conservateur naturel qui empêche le rancissement par les radicaux libres des huiles ou des beurres végétaux. Grâce à la vitamine E on obtient une peau lisse, souple, hydratée qui lutte contre les agressions extérieures et principalement les radicaux libres.

Son mode d’action

La vitamine E a différents modes d'action :

La vitamine E neutralise l'excès de radicaux libres présents dans la peau, connus pour entraîner un vieillissement prématuré de la peau. Elle contribue également à stimuler la production de collagène, une protéine qui détermine l'élasticité de l'épiderme.

La capture des radicaux libres empêche la synthèse des prostaglandines d'avoir lieu. Cela limite l'inflammation et réduit l'érythème et l'œdème. De nombreuses études montrent que la vitamine E possède de belles propriétés de photo-protection, c'est-à-dire qu'elle peut protéger la peau des rayons UV (principalement les UVB). Elle agit en synergie avec la vitamine C en fournissant des activités antioxydantes et une photo-protection.

Elle renforce le film hydrolipidique de la peau. La perte d'eau est diminuée progressivement au fil des applications. L'hydratation est maintenue et la peau est protégée des agressions extérieures.

La vitamine E appliquée sur la peau permet une augmentation du taux de nutriments dans l'épiderme. Cela permet de régénérer plus rapidement les cellules du tissu cutané.

Utilisation

La vitamine E est utilisée dans de nombreux produits cosmétiques différents. Elle est très souvent utilisée comme antioxydant pour le produit lui-même. Ainsi, la vitamine E se retrouve dans toute formulation contenant une phase huileuse : crèmes, baumes et laits hydratants pour le corps et le visage, gels douche, shampooings et après-shampooings, laits démaquillants ou laits démaquillants biphasés, masques d'argile, gommages et exfoliants. Mais aussi dans toute préparation à base d'huile : huiles de massage, huiles de beauté, beurres... Elle est particulièrement utile pour la création de crèmes anti-âge, de soins réparateurs après-soleil ou de crèmes pour peaux sèches. La vitamine E est utilisée à une concentration de 0,1 à 0,5% selon son rôle (ingrédient conservateur ou actif correcteur).

Sécurité

Tout le monde peut utiliser la vitamine E. Cependant, son utilisation est particulièrement efficace et remarquable pour les peaux sèches et sensibles car elle est très grasse. De plus, la vitamine E est compatible avec tous les produits de votre routine quotidienne de soins de la peau. Il est intéressant de noter que la vitamine E agit en synergie avec d'autres antioxydants comme la vitamine C ou l'acide férulique. Cependant, vous devez faire attention à suivre ces conseils d'utilisation. Testez toujours le produit pour voir comment votre peau réagit. 

Recherche

« Since the discovery that vitamin E is the primary lipid-soluble antioxidant in skin that protects cells from oxidative stress, practitioners have used it to treat a wide variety of skin lesions ».

Baumann, Leslie S. Cosmetic dermatology. McGraw-Hill Professional Publishing, 2009. Source

« Topical vitamin E reduced erythema, sunburn cells, chronic UV-B-induced skin damage, and photocarcinogenesis in the majority of the published studies ».

Eberlein‐König, B., and J. Ring. "Relevance of vitamins C and E in cutaneous photoprotection." Journal of cosmetic dermatology 4.1 (2005): 4-9 Source

« In humans, it has been shown that UV-induced expression of human macrophage metalloelastase, a member of the MMP family involved in degradation of elastin, could be inhibited by pre-treatment with vitamin E (5%) ».

Chung, Jin Ho, et al. "Ultraviolet modulation of human macrophage metalloelastase in human skin in vivo." Journal of Investigative Dermatology 119.2 (2002): 507-512. Source

«Topical application of such combinations may result in a sustained antioxidant capacity of the skin, possibly due to antioxidant synergisms. And, since UVA-induced skin alterations are believed to be largely determined by oxidative processes [26], topical administration of antioxidants might be particularly promising ».

« regular application of skin care products containing antioxidants may be of the utmost benefit in efficiently preparing our skin against exogenous oxidative stressors occurring during daily life. »

Dreher, Frank, and Howard Maibach. "Protective effects of topical antioxidants in humans." CURRENT PROBLEMS IN DERMATOLOGY-BASEL- 29 (2001): 157-164.

« (…) improvement in fine lines and wrinkles, skin firmness, skin elasticity, skin laxity, hyperpigmentation, radiance, and skin roughness over baseline in 12 weeks. Ultrasound measurements (…) showed an average improvement of 18.9% in dermal thickness suggesting significant dermal remodeling. These studies confirm that topical resveratrol, baicalin, and vitamin E are valuable ingredient that can be used for skin rejuvenation ».

Farris, Patricia, et al. "Evaluation of efficacy and tolerance of a nighttime topical antioxidant containing resveratrol, baicalin, and vitamin e for treatment of mild to moderately photodamaged skin." Journal of drugs in dermatology: JDD 13.12 (2014): 1467-1472 Source

Cassano, R. "Vitamin E chemistry, biological activity and benefits on the skin." Handbook of diet, nutrition and the skin. Wageningen Academic Publishers, 2012. 144-163. Source

« Experimental evidence suggests that topical and oral vitamin E has anticarcinogenic, photoprotective, and skin barrier–stabilizing properties ».

« (…) combinations with co-antioxidants such as vitamin C may help enhance the antioxidant effects and stability of vitamin E ».

Thiele, Jens J., Sherry N. Hsieh, and Swarna Ekanayake‐Mudiyanselage. "Vitamin E: critical review of its current use in cosmetic and clinical dermatology." Dermatologic surgery 31 (2005): 805-813. Source


Nos produits contenant cet actif

Sérum anti-âge ultra nourrissant
74,90€
Crème de nuit au Rétinol
69,00€
Crème solaire SPF 50+ et Anti Age
23,90€